COMPTE RENDU DE LA REUNION DU JEUDI 21 SEPTEMBRE 2017

 

La réunion s'est déroulée dans les locaux de la Société FORESA;

Etaient présents, pour l'Association Sabarèges : Mme GOMEZ Simone , Mrs. BORDES Christian, THOMAS Dominique, MENEZO Paul
.
Pour la Société FORESA : Mrs. PASANAU Jean-Marc, Directeur de l'Usine 
Mr. PLANCHE Arnaud, Responsable Sécurité.
Sont excusés: Mme LIGNAC Anne; M. LIGNAC Dominique..

Monsieur PASANAU nous donne les dernières informations concernant le site de Sabarèges :

- la production de colle Phénolique a démarré courant décembre 2016, avec une montée en puissance progressive, afin d'atteindre une production de 10 000 tonnes par an. Le démarrage s'est effectué dans de très bonnes conditions, de fonctionnement, de qualité et de sécurité process. Cette  étude de production remonte à 2014 , elle est finalisée avec succès.
- la station d'épuration attend toujours son permis de construire, l'épuration sera effectuée par des bactéries, suivie du traitement des boues résiduelles.
- Les gaz de sortie du laveur de gaz (qui jusqu’à présent été rejetés à l’atmosphère) sont maintenant renvoyés en entrée du process formol (et se substituent en partie à l’air frais qui est aspiré). Cela permet de ne plus avoir qu’un seul point d’émission et ainsi de réduire nos émissions de gaz issus du process.
- du fait du dépassement de l'enveloppe pour le réacteur Phénol, la modification de circulation des parking de l'usine est reportée.

- le fonctionnement des caméras de surveillance est satisfaisant.

- la production de Diester (biodiezel par la Société Avril) reste faible, donc les ventes de méthanol restent stables.

- une réunion avec la DREAL, s'est déroulée le 26 Février en présence des industriels, afin de modéliser les interventions en cas d'inondations. Monsieur PASANAU explique que tous peuvent gérer les problèmes d'une montée des eaux progressive, mais que la difficulté concerne le scénario le plus pénalisant (mais aussi le plus improbable avec une fréquence plus que millénaire) avec la conjonction de hauts coefficient, vent important et dépression.
Il rappelle que certaines voies d'accès sont inondables donc impraticables. Cela pose le problème des accès à la fois pour les secours mais aussi pour le personnel.

Monsieur PLANCHE se désole de l'environnement direct de l'usine avec toujours un nombre important de décharges sauvages.

Aucune information concernant la Société COLAS, par contre des camions citerne sont stationnés sur le parking face à l'usine, sans information sur leur contenu.

La réunion s'est terminée vers 19h30. Rendez-vous est pris pour le Jeudi 14 Septembre 2017.

 Rédaction Paul Ménézo

 

 

retour