HISTORIQUE

Septembre 2001, peu avant la catastrophe de Toulouse (explosion de l'Usine AZF), nous aprenions l'existence d'un projet d'agrandissement de l'usine la plus proche de notre quartier : une unité de fabrication de colles de Casco Industrie.

En très peu de temps, nous avons :
- pris connaissance du dossier d'enquête d'utilité publique
- rassemblé de la documentation sur les risques de pollution
- informé les habitants des quartiers proches, en les incitant à consulter l'enquête et à donner leur avis.

Difficile d'imaginer alors, que grâce à la persévérance et à la bonne volonté des représentants de l'Usine et de l'Association, nous arriverions, en Mai 2004 à la signature de la "Charte Sabarèges".

Pour la première fois en France, un accord établissant des règles de bon voisinage entre une usine et ses riverains,était signé, en Mairie, par le Président de Casco Industrie Monsieur Pierre Vachal, le Maire d'Ambares, Monsieur Henri Houdebert et le Président de notre Association, Monsieur Hervé Le Quer.

L'importance de cet évènement justifiait l'intervention des médiats locaux (Sud Ouest,FR3, la 7) et nationaux (Libération, l'Usine Nouvelle).

Depuis, la Société IAP Sentic, missionnée par l'usine, a assuré la formation de 5 habitants du quartier, sous la responsabilité de Paul Ménézo, à la reconnaissance des odeurs susceptibles de provenir de leur site et des autres sites industriels voisins. Un suivi de formation est organisée tous les deux mois.

Un autre groupe de volontaires est en train d'organiser un "Comité de suivit Sécurité", destiné à diffuser l'information, sur les mesures de prévention des risques industriels.

Enfin, des réunions ont lieu régulièrment, nous informant sur l'avancement des travaux d'agrandissement de l'usine.

Le voisinage entre les zones industrielles et des quartiers résidentiels est forcément problématique et demande une vigilance permanente. Souhaitons que cette Charte soit la première d'une longue liste.